• Mémoires

     

    Le projet cycliste 2018 « France > Allemagne » coïncide avec le centenaire de la fin de la Grande Guerre. La première moitié du siècle dernier fut en effet marquée par 2 guerres mondiales d'une violence inouïe. L'Allemagne fut bien notre ennemie jurée durant des décennies. On en garde encore les stigmates aujourd'hui.

    Nos parents et grands parents ont subi de plein fouet les horreurs de la guerre. Qui n'a pas eu dans sa famille un parent tué au combat ou fait prisonnier. Le grand-père paternel de mon ami et compagnon de voyage Gérard Ghestem fut tué au front en 1914 dans les premières semaines de la guerre. Sa veuve a élevé seule 5 enfants dans des conditions qu'on imagine très difficiles.
    Mon père a été pris et fait prisonnier en Allemagne durant 5 longues années, avec les conséquences dramatiques sur la santé de ma mère.
    Ces guerres fratricides ont fait d'innombrables victimes qui se comptent par millions. De nombreux cimetières et mémoriaux rappelant leur sacrifices jalonnent le territoire.


    Il y a peu de temps encore, le 11 novembre 2014 le Président François Hollande en présence de nombreux chefs de gouvernement a inauguré le « Mémorial international de Notre Dame de Lorette » à Ablain-Saint-Nazaire dans le Pas-de-Calais. C'est sans doute l'un des plus grands mémoriaux au monde. Ce monument magnifique en forme d'ellipse est l'œuvre de l'architecte Philippe Prost.


    579 606 noms y sont gravés sur 500 plaques d'acier, présentés par ordre alphabétique égrenés tout au long de son périmètre, sans distinction de grades et de nationalités, amis et ennemis, vainqueurs et vaincus, tombés sur le sol de la Flandre Française et de l'Artois.


    « L'anneau de la mémoire rassemble des hommes d'une quarantaine de nations réunis dans une sorte de fraternité posthume, un message de Paix Universel. »


    C'est avec une grande émotion que Gérard et 2 de ses sœurs ont découvert peu de temps après le nom de leur grand-père gravé sur ce gigantesque mémorial parmi les presque 600 000 noms.

  • Beaucoup d'émotion lors de la visite à Notre Dame de Lorette ce 27 novembre 2014 devant /'Anneau de la Mémoire, cette oeuvre magnifique et grandiose empreinte de gravité et d'apaisement ou nous avons retrouvé notre grand-père, Charles Valentin GHESTEM
    mort pour la France à Maubeuge le 6 septembre 1914 à l'age de 35 ans.

  • Légende des lieux de mémoire

     

    Lors notre périple à vélo en 2018, nous aurons l'occasion de visiter 5 lieux de mémoire pour rendre hommage aux victimes des 2 guerres.


     IZIEU
    Dès le premier jour nous irons nous recueillir à la maison d'lzieu, mémorial des enfants juifs exterminés par les Nazis.
    « Dans cette maison ouverte par Sabine et Miron Zlatin, une centaine d'enfants et leurs éducateurs, tous juifs, se sont réfugiés de mai 1943 au 6 avril 1944, pour échapper aux persécutions antisémites.
    Au matin du 6 avril 1944, Klaus Barbie, chef de la Gestapo de Lyon, ordonna l'arrestation de 44 enfants âgés de 4 à 17 ans et de 7 adultes. À l'exception de deux adolescents et de Miron Zlatin, fusillés à Reval (aujourd'hui Tallinn) en Estonie, le groupe fut déporté à Auschwitz. Seule, une jeune monitrice, Léa Feldblum, revint. »


     VERDUN
    A Verdun, plusieurs visites sont possibles, pour n'en citer que quelques unes en dehors de la Ville de Verdun qui garde une mémoire vive de la Grande Guerre ..
    « L'Ossuaire de Douaumont située sur la commune de Fleury, la nécropole nationale de Douaumont est un haut lieu de mémoire de la bataille de Verdun où reposent les restes de 130 000 soldats inconnus. »
    « Le Fort de Douaumont, la reprise du fort de Douaumont, devenu dès février 1916 le pivot de la défense allemande, a été l'un des principaux enjeux militaires et symbolique de la bataille de Verdun.
    « Le Mémorial de Verdun est un musée consacré à l'histoire et à la mémoire de la bataille de Verdun. Fermé depuis septembre 2013 pour des travaux de rénovation et d'agrandissement, il a rouvert ses portes en février 2016 et propose une nouvelle scénographie. »
    « La crête des Éparges, haute de 346 mètres, est un point hautement stratégique qui domine la plaine de la Woëvre. Dès le 20 septembre 1914, elle est occupée et puissamment fortifiée par les troupes allemandes. De violents combats pour sa conquête s'y déroulent de la mi-février à la mi-avril 1915. »


     SARREBOURG
    « La Nécropole Nationale des Prisonniers de Guerre abrite les sépultures des prisonniers de la Grande Guerre décédés en captivité en Allemagne, soit 13 298 tombes et 2 ossuaires contenant 26 corps. »


     BUCHENWALD
    « Buchenwald à proximité de Weimar est le plus grand des camps de concentration encore existants. Parmi les 250 000 détenus dans ce camp 56 000 y ont perdu la vie. »


     BERLIN
    « Le Mémorial aux juifs assassinés d'Europe constitue un des principaux lieux de mémoire de Berlin sur la Shoah. Ses stèles grises évoquent avec force l'atrocité du génocide. »

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com